tgv_high-spped_train_france

Le secrétaire d’État aux Transports, Alain Vidalies, a homologué le tracé de la LGV Montpellier – Perpignan. Un tracé qui fera l’objet d’une enquête publique en fin d’année et du chantier coûtera environ 5,5 milliards d’euros.

Ce tracé devrait permettre la création d’une gare à Narbonne sur le site appelé « Pont des Charettes », mais par contre, il n’y est pas prévu une gare excentrée de Perpignan, la gare actuelle du Centre del Mon sera desservie à travers un raccordement au niveau de Rivesaltes.

En analysant la consultation absolue des acteurs conduite par le préfet de la région cet été, le ministre a pu choisir une décision ministérielle, dont les positions choisissent le cadre pour l’organisation de l’enquête indispensable pour le public.

Deux nouvelles gares

Un tracé de 100 à 120 mètres de large qui réutilise à 70 % celui du projet d’intérêt général déjà présent, amélioré afin de facilité son entrée dans l’environnement.

Une ligne nouvelle capable d’accueillir des trains de voyageurs et des trains de marchandises simultanément, d’un côté, entre Montpellier et Béziers et, de l’autre côté, entre Rivesaltes et Toulouges dans la plaine du Roussillon pour facilitera la liaison vers la section de ligne internationale. Dans le tracé, il est prévu des raccordements à la ligne demeurante et surtout ceux de Villeneuve les Béziers et de Rivesaltes.

Deux gares nouvelles dont une pour l’agglomération de Béziers sur le site « A75 profil haut » et une pour l’agglomération de Narbonne sur le site appelé « Pont des Charettes » ;

Un coût de 4,520 milliards d’euros

La desserte de Perpignan sera effectuée par la gare centre via un raccordement dans le secteur de Rivesaltes.
Le coût de l’opération est estimé à 5,520 milliards d’euros respectant conditions économiques de juillet 2014.

Le ministre a demandé de prendre en compte le territorial, patrimonial et environnemental du projet en réduisant les conséquences sur le bâti, les riverains, et les activités économiques et agricoles.

Publié par | Nathalie

Rédactrice. Je suis Nathalie, je vis à Perpignan depuis mon plus jeune âge et n'ai jamais pu quitter ma si belle région. Mon rôle est d'informer les Perpignanais sur les actualités de leur ville. A bientôt