BT_Logo

British Télécom a investi 6 milliards de livres sterling soit 7,6 milliards d’euros s’étalant sur trois années en vue d’accroître, l’accès à l’Internet très haut débit pour 10 et 12 millions de foyers. A partir de 2020, l’entreprise compte permettre à 95% de la population d’accéder à la fibre et la 4G.

L’entreprise fait cette annonce alors l’autorité compte renforcer la régulation.

L’Ofcom, qui est chargé de la régulation des télécommunications en Angleterre a presque failli contraindre l’opérateur à se séparer de son département téléphonie fixe installée dans Openreach, une entité distincte qui propose des services à l’ensemble du marché. Souhaitant garder son segment téléphonie fixe, BT a décidé d’investir dans la fibre à condition que les règles soient stables.

Rappelons que l’opérateur est très critiqué par ses concurrents, car ses raccordements ne sont pas jugés fiables. Il arrivera qu’il utilise la fibre jusqu’au rez de chaussée de l’immeuble et achèvera la liaison jusqu’au niveau de l’appartement avec du cuivre simple. Mais, BT affirme que 12 millions de ménages seront connectés à la fibre.

Sky contrarié

Parmi ses détracteurs, il ya Sky qui propose aussi des services internet. Ce dernier qui a racheter une partie de la Premier League a indiqué que « BT pense toujours que le cuivre est une base, alors que nous sommes au XXIe siècle », indiquait son directeur financier Andrew Griffith, dans un communiqué.

Publié par | Rachelle

Rédactrice concernant les actualités de nos villes voisines (Cabestany, Leucate, Argeles, etc.).