D’après Alain Dufaut, élu de Vaucluse, les décisions adoptées par la ville d’Avignon pour le centre-ville risquent de désavantager le commerce de proximité l’intra-muros.

« De façon générale on remarque une disparition rapide du commerce de centre-ville en France, mais il est également à noter aussi les changements notoires suivant des villes.

La Fédération du commerce spécialisé (PROCOS), indique qu’il n’y a que quinze villes qui tiennent encore, mais ce n’est pas le cas à Avignon où les commerces de proximité disparaissent rapidement dans l’intra-muros mettant en danger, les grandes marques de la rue de la République comme le remarque le » le sénateur de Vaucluse Alain Dufaut.

« Cela n’est pas surprenant dans la mesure où les espaces stationnement cèdent progressivement leur place aux trottoirs et aux sens interdits ?! » ajoute-il.

« Le fait de supprimer le marché de Noël est l’erreur à éviter de commettre »

« Cela fait trente ans que j’observe la disparition progressive des commerces de proximité dans l’intra-muros et je suis convaincu que l’on est capable de stabiliser cette descente aux enfers en appelant le maire à s’impliquer de façon volontaire si possible, en redonnant vie à son centre-ville et constamment y travailler. D’ailleurs, Valérie Pécresse va octroyer une aide de trois millions d’euros pour aider les magasins endommagés de sa ville » détaille le sénateur.

Le blocage de l’accès à l’intra-muros une autre erreur

Alain Dufaut indique aussi qu’il est nécessaire d’équilibrer l’accès donné au centre-ville aux véhicules et la place dédiée aux piétons et aux vélos. Il ne fallait pas arrêter l’accès de
l’intra-muros aux véhicules, il s’agit d’une erreur grave.

Au cours des années 80 nous avons fait des aménagements sur la percée Favart pour rétablir une voie à deux sens d’est en ouest dans l’intra-muros. Toutes ces décisions prises contribueront à la disparition du commerce de proximité.

Publié par | Nathalie

Rédactrice. Je suis Nathalie, je vis à Perpignan depuis mon plus jeune âge et n'ai jamais pu quitter ma si belle région. Mon rôle est d'informer les Perpignanais sur les actualités de leur ville. A bientôt