Le procureur de la République d’Angers a démantelé un réseau d’escroquerie monté par des perpignanais qui persuadaient des personnes âgées à payer pour avoir cassé leur rétroviseur, un dommage dont le montant est fixé à 90.000 euros, a indiqué vendredi le procureur de la République d’Angers.

« Nous avons étudié 111 affaires sur 300 déjà identifiées par an sur la région dans une enquête conduite par le SRPJ d’Angers. Le tort est évalué à 90 000 euros et nous nous conduisons vers le pot aux roses progressivement « , a lancé le République d’Angers Yves Gambert. « Deux personnes ont déjà été arrêtées le 30 avril et mises en examen et mis en prison et nous comptons demander dans la journée que les deux autres individus arrêtés dans la semaine à Lyon soient mis aussi en examen », a-t-il souligné.

La cible : les personnes âgées

Ces individus avaient mis en place un stratagème bien rodé. Prenant pour cibles les personnes âgées ils prétendaient un accident de la circulation, interpellaient leur victime en leur disant avoir cogné leur rétroviseur par inadvertance avec une preuve du dégât à l’appui.

Ensuite, ils essayaient de persuader les victimes de régler le dommage à l’amiable en signifiant que le fait de faire une déclaration à l’assurance allait être plus coûteux

Une caméra de surveillance pour les identifier

« Ils étaient d’ailleurs capables d’user d’intimidation en leur en avançant le délit de fuite dans certains cas » ajoute, le procureur d’Angers. Et quand la victime était convaincue, les escrocs l’escortaient au niveau du distributeur automatique de billets afin qu’elle leur remette des montants variant entre 100 et 3000 euros.

Ces individus ont d’ailleurs été identifiés par les caméras de surveillances des banques. Le procureur ajoute que cette vaste escroquerie s’est déroulée dans plusieurs régions de France, alors que les brigands proviennent à Perpignan.

Publié par | Nathalie

Rédactrice. Je suis Nathalie, je vis à Perpignan depuis mon plus jeune âge et n'ai jamais pu quitter ma si belle région. Mon rôle est d'informer les Perpignanais sur les actualités de leur ville. A bientôt