Résidant sur l’avenue Louis-Barthou et étudiante à Rennes, Chloé a été surprise de remarquer que sa consommation de gaz augmenter.

En fait, à la fin du mois de juin, cette étudiante en communication a été étonnée de recevoir une facture de gaz et d’électricité assez chère, alors qu’elle est en colocation.

Rien qu’en une année, elle a vu sa facture d’électricité et de gaz augmenté de façon impressionnante, elle qui vit sur Louis-Barthou, non loin de la gare de Rennes.

Une hausse impressionnante

Pour l’instant, elle et son colocataire sont dans l’incompréhension totale, vu le montant élever de la facture. Ils en doutent d’ailleurs, car ils se disent que cette hausse ne vient pas d’eux.

Cette année, sa consommation de gaz a augmenté de 185 m3 en 2015 à 1 100 m3 en 2016.

La facture est assez élevée car en 2015, la facture de gaz l’électricité, était revenue pratiquement 900 € et au mois de juin, elle a reçu une facture de 1 500 €.

« Nous avons pourtant essayé de faire une opposition à ce montant » indique Chloé. Mais, comme la facture est arrivée jeudi, la banque n’avait pas la possibilité de bloquer le virement au cours du week-end ».

Alors, bien évidemment, la facture en prend un coup. « Nous avons bien sûr essayé de faire opposition, dit Chloé. Mais c’était un jeudi, et la banque ne pouvait plus empêcher le virement pendant le week-end. »

Une difficulté

Après s’être rapprochée du service client de Gaz réseau distribution de France (GRDF) qui gère en fait le réseau de distribution public de gaz, l’étudiante a été invitée à se rapprocher ensuite de son fournisseur EDF. «  C’est assez difficile » indique Chloée. Nous sommes dirigés de service en services.

Après avoir appelé plusieurs services, l’entreprise a décidé de lancer une enquête interne et le 11 juillet, elle reçoit un appel d’EDF lui indiquant que ce problème est de la responsabilité de GRDF.

Elle rappelle ensuite, GRDF qui lui indique que cette facture est régulière, alors qu’elle a évoqué une fuite de gaz. Mais l’entreprise dit qu’il ne s’agit pas d’une fuite. Ce qui est reproché à l’entreprise c’est que son compteur minorait la vraie consommation du logement, donnant l’impression d’une augmentation de consommation.

Publié par | Nathalie

Rédactrice. Je suis Nathalie, je vis à Perpignan depuis mon plus jeune âge et n'ai jamais pu quitter ma si belle région. Mon rôle est d'informer les Perpignanais sur les actualités de leur ville. A bientôt