Devant plusieurs invités, la communauté urbaine des Perpignan Méditerranée a procédé à l’inauguration du plus vaste parc éolien de France au nord de Perpignan, à Baixas, dans les Pyrénées-Orientales. Ce parc pourra fournir l’équivalent de ce que peut consommer une ville de 100.000 habitants.

Cette centrale est constituée de 35 mats enracinés sur quatre communes à appartenant à la communauté urbaine de Perpignan Méditerranée.
Ces grandes éoliennes auront une capacité de production d’environ 96 MWatts, lui permettant de devenir le parc éolien le plus grand de France. La production de ce parc est semblable au quart de ce que consomme la population des, Pyrénées-Orientales. Ce projet a demandé hui années puisque son lancement avait demandé quelques réglages.

Une ambition plus riche

La communauté urbaine ne compte pourtant pas s’arrêter en si bon chemin. Cette ville qui enregistre des vents qui le traverse 200 jours par ans et qui est ensoleillé pendant 330 jours par an, a un potentiel qui lui donne la possibilité de proposer assez d’énergie.

Et la communauté a d’autres projets pour produire des énergies renouvelables surtout des usines photovoltaïques et des systèmes à réseau de chaleur.
Toute l’usine éolienne catalane est uniquement une première image de que la communauté vise. Pour réaliser ce projet, EDF a dépensé 140 millions d’euros mais une partie du parc éolie ne peut être fonctionnel pour l’instant, car son lancement doit être validé par une décision de justice après un recours déposé devant le tribunal administratif. On attend la décision pour le mois de juillet.
Un parc qui s’étend sur 4 communes

Equipé de turbines proposées par Vestas, le parc s’étend en dessous des collines et traverse les vignes, se situe entre quatre communes à savoir, Pézilla-la-Rivière, Baixas, Calce et Villeneuve-la-Rivière, un espace où de vents puissants sont enregistrés. De plus, ce projet a été apprécié par le maire de la commune Gilles Foxonet.

Publié par | Nathalie

Rédactrice. Je suis Nathalie, je vis à Perpignan depuis mon plus jeune âge et n'ai jamais pu quitter ma si belle région. Mon rôle est d'informer les Perpignanais sur les actualités de leur ville. A bientôt