Âgé de 54 ans, un homme s’est fait arrêter chez lui avec en sa possession des photographies et des vidéos de jeunes enfants.

La section chargée de rechercher les délinquants du net de la police judiciaire de Perpignan vient d’arrêter le fautif sexuel.

C’est en février que les membres de la brigade avaient commencé les investigations quand le policier tout en effectuant un contrôle informatique tombera sur une adresse IP louche.

Automatiquement, il remonte la file et commence à surveiller son activité. Une enquête qui a permis de découvrir que l’individu téléchargeait des images pédo-pornographiques.

Célibataire et au chômage, l’individu a été arrêté chez lui en fin juin et mis en garde à vue. La police a également procédé à la saisie de son matériel informatique, plusieurs disques durs et différentes clés USB. Dans ces outils, les enquêteurs ont retrouvé des photos, des vidéos téléchargées dans lesquelles, on voyait de jeunes enfants.

Une récidiviste

Après avoir été auditionné, le suspect a été conduit et placé sous contrôle judiciaire en attendant son procès devant le tribunal correctionnel de Perpignan.

Ce dernier est accusé de propagation et possession, téléchargement d’images à caractères pédophiles et pour visite constante de sites publics pédophiles qui proposent aussi ce genre d’images, il a écopé d’une peine de prison de deux ans avec un an et demie de sursis et travaux pendant trois ans avec interdiction de contacter des mineurs. De plus, en 1990, il avait été condamné pour avoir agressé sexuellement un mineur.

Notons que les cybers patrouilleurs travaillent sous la tutelle du tribunal généra de Paris et sont jugés aptes suite une formation suivie à de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC), une formation qui dure trois mois. Ils ont pour rôle de surveiller le net, de remarquer les entrismes et surtout rechercher les informations liées aux enfants.

Publié par | Nathalie

Rédactrice. Je suis Nathalie, je vis à Perpignan depuis mon plus jeune âge et n'ai jamais pu quitter ma si belle région. Mon rôle est d'informer les Perpignanais sur les actualités de leur ville. A bientôt