Marc Palanques a été élu président de la Fédération Française de Rugby à XIII, ce samedi, à Toulouse. La victoire du Carcassonnais est nette. Il détrône le Toulousain Carlos Zalduendo. L’ancien international de rugby à XIII doit désormais réconcilier la famille treiziste.

La campagne a été rude : pendant quasi trois mois, invectives et menaces ont fusé dans les deux camps, néanmoins, Marc Palanques et ses colistiers se sont imposés à la tête de la fédération, ce samedi à Toulouse, avec 218 voix sur 332 votants.

Le Carcassonnais n’affiche aucune ambition personnelle.

On m’a sollicité et j’ai accepté par amour pour un sport qui m’a construit» déclarait Marc Palanques il y quelques jours à nos confrères de la Déchêche du Midi.

Carlos Zalduendo, l’ancien président Toulousain, ne fera pas de second mandat.

Nombre de dirigeants de clubs treizistes lui reprochaient entre autre son manque de communication, le peu d’intérêt du championnat, sa gestion de l’équipe de France.

Marc Palanques, ancien chef d’entreprise, ancien capitaine du XIII de France, a pour projet de «sortir le rugby à XIII de sa torpeur».

Publié par | Rachelle

Rédactrice concernant les actualités de nos villes voisines (Cabestany, Leucate, Argeles, etc.).