FAITS DIVERS L’une des plages de la commune de Torreilles a été fermée après la découverte d’un engin datant de la Seconde guerre mondiale. Les démineurs sont attendus dans la soirée…

L’une plage de Torreilles, dans les Pyrénées-Orientales, a été fermée ce lundi matin suite à la découverte d’un obus. C’est un vacancier qui a donné l’alerte alors qu’il se baignait.
La bombe était immergée à une quinzaine de mètres de la rive et à environ deux mètres de fond. Un périmètre de sécurité de 300 mètres environ a été mis en place par la gendarmerie et la police municipale.

Les plongeurs de la préfecture maritime de la Méditerranée, basée à Toulon, sont attendus sur cette commune située à une dizaine de kilomètres de Perpignan, d’ici la fin de journée. « C’est à eux que reviendra la décision de la procédure à suivre », évoque Alexandre Mondin, directeur général des services de Torreilles.

Des trouvailles fréquentes

Déjà, en août 2014, six obus avaient été retrouvés dans cette zone. La préfecture maritime avait décidé de sécuriser la zone et d’attendre la fin de la saison estivale pour procéder à leur destruction. Mais après un coup de mer, seuls deux de ces obus avaient été retrouvés puis détruits.

La présence de ces bombes est liée à l’activité particulière du site pendant la Seconde guerre mondiale. « Un aéroport utilisé par les forces allemandes se trouvait à proximité », reprend Alexandre Mondin. Avant d’atterrir, les avions larguaient en mer leurs bombes non utilisées. Elles remontent petit à petit. Il s’agit, peut-être, de l’une des bombes qui avaient été découvertes avant, à nouveau, de disparaître il y a deux ans. »

Publié par | Nathalie

Rédactrice. Je suis Nathalie, je vis à Perpignan depuis mon plus jeune âge et n'ai jamais pu quitter ma si belle région. Mon rôle est d'informer les Perpignanais sur les actualités de leur ville. A bientôt