Un homme a ouvert le feu sur les forces de l’ordre avec des balles à blanc. Heureusement pour lui, ces derniers n’ont pas répliqué avec leur arme.

Dans la nuit de mardi 5 à mercredi 6 juillet, la police est appelée pour intervenir sur une agression qui aurait eu lieu à Perpignan. Deux personnes auraient été menacées par un homme armé, raconte 20 Minutes. En arrivant sur place, les policiers vont repérer le suspect et se lancer à sa poursuite. L’homme va alors tirer dans leur direction. Une réaction dangereuse… surtout pour lui. Son arme était en effet un pistolet d’alarme chargé avec des balles à blanc.

Heureusement, les policiers n’ont pas répliqué alors qu’ils avaient l’individu en ligne de mire. En état de légitime défense, ils auraient pu faire usage de leurs armes chargées, elles, avec de vraies balles. Un sang-froid qui a permis d’éviter un drame alors qu’ils ignoraient que l’arme était fausse. Une balle à blanc peut malgré tout être mortelle si elle est utilisée à bout portant, en raison de la puissance d’éjection du gaz utilisé pour sa propulsion.

L’homme âgé de 29 ans a été interpellé par la suite pour « tentative d’homicide sur une personne dépositaire de l’autorité publique », en attendant que l’enquête détermine la manière dont l’arme a été utilisée. Elle devra aussi établir si l’homme savait que son arme ne tirait pas de vraies balles.

Publié par | Nathalie

Rédactrice. Je suis Nathalie, je vis à Perpignan depuis mon plus jeune âge et n'ai jamais pu quitter ma si belle région. Mon rôle est d'informer les Perpignanais sur les actualités de leur ville. A bientôt