Ce samedi deux conférenciers, un imam et un enseignant vont organiser une conférence à la salle des libertés. Mais leurs profils respectifs suscitent des inquiétudes.

Une invitation publiée sur les réseaux sociaux

On voit l’invitation circuler sur les réseaux sociaux. Ce samedi soir, au sein de la salle des Libertés à Perpignan sera organisée une conférence dont le thème est « L’éducation, notre priorité », avec pour animateur Rachid Haddach et Abou Omar. Ces deux personnages sont vus comme des prédicateurs radicaux et qui inquiètent.

Des CV précis

Pour ce faire, la vice-présidente de l’association l’Olivier avertie sur la qualité des deux hommes. « Ceux-ci enseignent une idéologie à caractère sectaire qui touche les valeurs de la République en général et aux droits de la femme surtout » souligne –t-elle.

«  Le fait de laisser ces deux hommes faire du prosélytisme dans une salle de la municipalité pendant le mois de mars est dangereux. Et notons que nous sommes dans une ville où le repli communautaire dans les quartiers est très présent »

En faisant des recherches sur internet, on peut découvrir, les CV clairs des deux animateurs. Commençons par Rachid Haddach qui est un enseignant et conférencier a vu le jour et réside en Belgique où il travaille encore au CICB, le Centre islamique et culturel de Belgique. CICB est membre de la Grande mosquée de Bruxelles, construite par l’Arabie saoudite qui en est le propriétaire.

Un conférencier « surveillé de près »

Ancien-imam d’une mosquée salafiste
Le deuxième homme, Abou Omar, est un ancien imam d’Argenteuil, une mosquée reconnue comme salafiste, qui enseigne un islam austère des premiers siècles et se basant sur la charia. L’association qui gère cet endroit l’avait évincé car il accusait l’association d’escroqueries. Désormais, il fait ses prêches à la mosquée de Puteaux.

Publié par | Nathalie

Rédactrice. Je suis Nathalie, je vis à Perpignan depuis mon plus jeune âge et n'ai jamais pu quitter ma si belle région. Mon rôle est d'informer les Perpignanais sur les actualités de leur ville. A bientôt