prison_0

Tout ça pour rien… en fait, il y a deux mois de cela, c’est-à-dire le 29 décembre quand un homme braquait une supérette de Théza, une commune de 1.700 âmes à proximité de Perpignan dans les Pyrénées-Orientales.

Muni d’un couteau qu’il avait emprunté auprès d’une de ses connaissances qui réside près de l’épicerie, le forcené avait réussi à s’enfuir avec la somme de… 60 euros après avoir menacé la vendeuse.

Il remet 10 euros à son ami

Lors de sa cavale, il se réfugie chez son ami, qui est déjà condamné à une peine de prison avec sursis. Plusieurs minutes après, il retournera chez lui, prenant la veste de son ami, pour passer inaperçu et lui remettra 10 euros de sa récolte, en guise de remerciement.

Six mois de prison pour son acolyte

Mais sa cavale ne durera pas, car ressentant le remord, ce dernier va se rendre à la gendarmerie, un mois après. Il a été condamné, ce mardi, par le tribunal correctionnel de Perpignan à deux ans de prison ferme, et six mois avec sursis. Quant à son ami chez qui il avait emprunté le couteau, a été condamné à six mois de prison. Cette peine a été appliquée sans mandat de dépôt direct. Son complice a indiqué qu’il n’avait aucune connaissance de ce qu’allait faire son amis avec le couteau et lui a donné la veste afin qu’il le laisse tranquille et parte de sa maison rapidement …

Publié par | Nathalie

Rédactrice. Je suis Nathalie, je vis à Perpignan depuis mon plus jeune âge et n'ai jamais pu quitter ma si belle région. Mon rôle est d'informer les Perpignanais sur les actualités de leur ville. A bientôt