648x415_decathlonien-romain-barras-lors-mondiaux-athletisme-daegu-coree-sud-27-aout-2011

Alors qu’il a repris le chemin des compétitions à Perpignan de la plus belle des manière, Romain Barras a été sélectionné pour prendre part aux championnats d’Europe à Amsterdam.

Ce dernier va désormais travailler pour obtenir la qualification aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro. Absent des courts cette années, Romanins Barras a réalisé une excellente performance, ce week-end à Perpignan lors des pré-France, en obtenant 8 007 points. Grâce à cet exploit, il pourra prendre part aux championnats d’Europe qui seront organisés du 6 au 10 juillet à Amsterdam.

« Je suis heureux mais j’ai-je regrette de n’avoir pas tout fait pour prendre part aux Jeux olympiques de Rio, récapitule le Calaisien. Au niveau physique je n’ai pas cédé lors des trois dernières épreuves me donnant la possibilité de réaliser environ 8 150 points. »

Toutefois, celui qui fut champion d’Europe en 2010 a avoué avoir ressenti une douleur au mollet depuis pratiquement un mois : « ça m’est arrivé alors que je m’entrainais sur des courses. Bien que les résultats de l’IRM que j’ai subie n’aient pas été graves, j’ai tout de même tenu à me rassurer sur cette douleur pour qu’elle ne persiste pas. »

Concernant la pubalgie qui l’a bloqué pendant plusieurs mois, Romain Barras l’a mis derrière lui maintenant « si elle est toujours présente, je la gère et avance avec elle ».

Très en forme, celui-ci va désormais travailler pour arracher son ticket pour les JO au Brésil : « Vu mon résultat dans les Pyrénées-Orientales, je commencerais la compétition dans le calme. Et si ça ne marche pas, je pourrais à ce moment viser les championnats d’Europe où la concurrence et la compétition devraient être de bons associés. Il ne sera pas pour l’instant facile d’atteindre l’objectif mais il faut que j’y croit ! ».

Publié par | Nathalie

Rédactrice. Je suis Nathalie, je vis à Perpignan depuis mon plus jeune âge et n'ai jamais pu quitter ma si belle région. Mon rôle est d'informer les Perpignanais sur les actualités de leur ville. A bientôt