Après avoir pris plusieurs mesures les autorités, ont publié plusieurs communiqués dans lequel, ils ont fait un rapport sur l’état les lieux de la mobilisation des départements de l’Aude et des PO.

Les concerts du festival Eté 66 ont été annulés

Suite à l’attentat terroriste intervenu à Nice où 54 personnes ont trouvé la mort, la présidente du département des Pyrénées-Orientales a annoncé que les concerts du festival Eté 66 qui devaient avoir lieu ce vendredi, samedi et dimanche, ont été annulés.

A cet effet, le département a publié un communiqué indiquant qu’avec l’attaque terrible de Nice, la France a été attaquée une fois de plus par des violences.

« Cet attentat commis carrément le 14 juillet, jour de la fête nationale doit nous amener à nous unir et à être plus que unis pour les valeurs de la République » explique Hermeline Malherbe.

Un jour après ce drame, la Présidente du Département et les représentants de l’Assemblée départementale ont annoncé qu’ils s’unissaient aux familles qui ont perdu des proches des victimes. Il est également demandé de respecter trois jours de deuil national comme l’a décrété la Président de la République. Ainsi, le Département a pris la décision de procéder à l’annulation du festival Été 66 qui devait avoir lieu vendredi 15 juillet et samedi 16 juillet au Palais des rois de Majorque, et le dimanche 17 juillet au Prieuré de Serrabona. »

Totalement annulés

Les concerts de Supamoon, Electric Octopus Orchestra, Dj Mac Cherry qui devaient avoir lieu au palais des rois de Majorque sont annulés

Les raves parties dans l’Aude annulées

D’autre part, le Préfet de l’Aude, Jean-Marc Sabathé a interdit de façon formelle l’organisation de raves parties dans le département. Il indique que « depuis jeudi 14 juillet, les habitants tentent en vain d’organiser des raves parties sauvages dans l’Aude, alors qu’un arrêté préfectoral a été promulgué le 13 juillet interdisant l’organisation de ce genre d’événements.

Il faut rappeler que l’Aude a été confrontée à des incendies non négligeables pendant deux jours détruisant 340 hectares à Bize-Minervois et 800 hectares à Bizanet et ayant nécessité l’intervention de 450 pompiers et une centaine de policiers.

Publié par | Nathalie

Rédactrice. Je suis Nathalie, je vis à Perpignan depuis mon plus jeune âge et n'ai jamais pu quitter ma si belle région. Mon rôle est d'informer les Perpignanais sur les actualités de leur ville. A bientôt