Les policiers de la BAC ont arrêté trois individus après la finale de l’Euro qui ont été placés en garde à vue puis inculpés.

Les agents de police effectuaient une mission en vue de sécuriser la place de la Victoire au moment où ils ont vu un jeune qui conduisait un scooter sans casque.

L’individu qui était difficile à atteindre a arrêté son scooter en usant de façon abusive de son klaxon et en insultant et adressant des doigts d’honneur aux policiers.

Et au moment où les policiers l’arrêtaient, celui-ci a sollicité l’aide d’autres jeunes encourageant l’insurrection.

C’est à ce moment que plusieurs jeunes se sont ramenés en courant vers les membres des forces de l’ordre tout en lançant des pierres et en affichant leur détermination à vouloir s’attaquer aux policiers.

Pour maîtriser le groupe d’émeutiers, la BAC appuyée par le l’Unité cynotechnique légère a pu arrêter les jeunes âgés de 15 et 18 ans, qui sont d’ailleurs très connus des services de police. Refusant d’admettre les faits qui leurs sont reprochés, ceux-ci vont être traduits en justice pour violences avec arme contre un policier.

Par contre, le conducteur du deux-roues très connu des services de police a fait face au parquet afin d’être jugé par le tribunal correctionnel pour avoir attaqué un membre des forces publiques.

Lors de cette soirée, il y a eu plusieurs incidents qui ont été notés près des fans zones et nombreux furent les internautes à avoir été affectés par l’attitude des policiers. En fait, plusieurs vidéos publiées sur Facebook montraient des policiers qui vaporisaient des gaz lacrymogène sur des supporters portugais alors qu’ils étaient en train de célébrer la victoire de la sélection portugaise de façon pacifique.

Publié par | Rachelle

Rédactrice concernant les actualités de nos villes voisines (Cabestany, Leucate, Argeles, etc.).